Rose Pilates

La gymnastique de reconstruction

Depuis 27 ans, la campagne d'information Octobre Rose sur la cancer du sein mobilise autour du dépistage précoce.

L'occasion de présenter le Rose Pilates, une gymnastique mise au point par Jocelyne Rolland axée sur la récupération après une chimio et sur la prévention de la rechute.

Pourquoi faut-il une activité physique spécifique après un cancer du sein?

En sortant des traitements du cancer du sein, la femme est comme une sportive blessée : elle doit lutter contre l'endolorissement de la région du thorax et de l'épaule après la chirurgie en réalisant des mouvements adaptés.

Elle doit aussi récupérer des muscles que la chimiothérapie fait fondre en choisissant des activités musclantes (vélo pour les jambes, rameur pour tout le corps, etc. ). Enfin, une gym assouplissante (s'étirer au quotidien) lui permettra de réduire les raideurs articulaires générales provoquées par l'hormonothérapie et la chimiothérapie. Pour se motiver, on sait aussi qu'un exercice régulier d'endurance (marche nordique, vélo, rameur ou natation) en aérobie (il faut pouvoir parler et presque chanter) pratiqué au moins 30 minutes par jour réduit les récidives d'au moins 3

IMAGE-JOCELYNE-300x300.png
images.jfif

Qu'est-ce que le Rose Pilates peut apporter?

La méthode Pilates - du nom de son inventeur qui l'avait créée pour les danseurs -, c'est l'art du contrôle en profondeur, du gainage avec des gestes précis respectueux de la biomécanique du corps. Dans le cas d'un cancer, c'est une gymnastique idéale de reconstruction pour saisir les bonnes postures, renforcer les muscles profonds, s'assouplir et savoir respirer. Une fois que la personne est remise d'aplomb, elle peut reprendre une activité ou un sport, elle ne se fera pas mal.

MAIL.jpg
people-2562216_1920-1200x600.jpg

En quoi consiste le Rose Pilates?

logo-rose-pilates-20.png

Rose Pilates est une véritable « gymnastique par objectifs », atteints les uns après les autres ; adaptable à toutes les femmes et à tous les parcours, le Rose Pilates respecte l’état de fatigue pour conduire au dépassement de soi. Il se réalise en petits groupes (8 personnes maximum) afin d’assurer un contrôle personnalisé de chacun des exercices tout en favorisant l’émulation et la convivialité ; la perruque et les complexes restent au vestiaire! Les exercices sont tous réalisés au sol dans différentes positions mais toujours autour d’une position corrigée appelée « position neutre» ; ainsi les muscles profonds du tronc sont sollicités pour un gainage permettant le renforcement global du corps.

Cancer-du-sein-campagne-de-depistage-gra

Cette gymnastique très complète met en jeu progressivement les secteurs déficitaires, les gestes difficiles, les postures délicates tout en stimulant l’ensemble du corps et la respiration pour une reconstruction en beauté. La progression concerne l’amplitude des articulations, la force des muscles, la coordination entre les membres et avec la respiration, et l’appui sur le sein (ou son absence) et sur la main du côté opéré. Chaque étape est atteinte en douceur, sans douleur et sans appréhension. Les séances d’une heure permettent de ré-entrainer l’endurance, de combattre la fatigabilité à l’effort et surtout de poser des challenges pour réapprendre à bouger avec élégance et aimer son corps à nouveau !